lundi 8 février 2010

Invitation au voyage

J'ai envie de faire de belles visites, de me promener, de prendre des photos (que je rate presque toujours), d'avoir des choses à raconter (et accessoirement de ne pas faire mon travail...) et cette fois ce que je propose n'est pas non plus trop loin.

Tout d'abord j'ai envie de partir sur les traces de mon écrivain français favori, celui qui me fait pousser de doux cris dans le métro et rire sous cape à certains passages : Balzac. La maison de Balzac organise justement en ce moment une rétrospective sur les dandys dans La comédie humaine...

Aaaaaah ! De Marsay, ce charmant monstre mangeur de femmes mais ayant aussi goûté à tous les vices ! Rastignac ange déchu qui s'accroche à Madame de Nucingen pour monter jusqu'aux sommets ! Lucien... oh mon cher Lucien dont le nom suffit à faire trembler d'amour mon coeur ! (Ce que je trouve merveilleux dans la relation Vautrin/Lucien c'est que je ne sais qui vraiment m'émeut, me fait vibrer le plus, Lucien ou son forçat de maître ?) Bref, une exposition faite pour moi, accessible en métro !

Un peu moins accessible mais toujours dans la région, le château de Monte-Cristo est ouvert tous les jours sauf le lundi au public à partir du 1er avril et bénéficie en plus d'un jardin à l'Anglaise idéal pour les pique-nique.

Construit par un Alexandre Dumas au sommet de sa gloire et de sa fortune, il me semble un délice de bon goût ! Balzac le lui enviait ce qui connaissant l'animal n'est pas peu dire. Je sens déjà que je vais adorer visiter son salon mauresque et voir les armes de la famille Dumas s'afficher sur ce château d'opérette. Un décor parfait pour moi sans aucun doute !
Au centre du parc, sur une petite île se trouve le Château d'If, le bureau de l'écrivain dans un style néo baroque.

Quand je serais riche et célèbre, je me ferais moi aussi construire le château de mes rêves (bon en fait j'engagerai un architecte parce que sinon ça ressemblera à une meringue pleine d'ors et de diamants (j'ai le syndrome Scarlett O'Hara, peu importe le bon goût, il faut que ça brille !)).
En attendant, je meurs d'envie de visiter le lieu de travail du créateur du Shônen.

Enfin dernière excursion qui je le pense va très bientôt se faire (oh vacances, mes douces amies, comme je vous aime !) : le musée du Louvres et la Galerie Apollon, siège de ce qui reste des Joyaux de la Couronne française !

La parure de la Reine Marie-Amélie, épouse de Louis-Philippe (parure qui fait tout sauf bourgeoise bien sûr !)

La couronne de l'impératrice Eugénie...
Le Régent, le Sancy, le diadème d'Émeraudes de la Duchesse d'Angoulême...
Bref, des heures de contemplation qui seront je pense suivies par un chocolat chaud chez Angélina, depuis le temps qu'on m'en parle, il serait bon que je vérifie ça de mes propres papilles !

Allez, je vous abandonne avec l'Hortensia, pink is the new pink !

2 commentaires:

  1. De Marsayyyyyy, kyaaaaah!

    J'aime ce blog, baby! ^^

    RépondreSupprimer
  2. C'est bien de se cultiver avec toi, ton altesse ^^

    RépondreSupprimer